Etudiante qui a un emploi de nounou

Vous avez besoin d’un job étudiant pour vos années d’études ? Il n’est pas toujours facile de savoir comment s’y prendre lorsque l’on entame à peine sa vie d’adulte. On vous rassure, l’obtention d’un job étudiant n’est guère plus compliquée que l’obtention d’un emploi classique. Bonne nouvelle : elle serait même plus facile ! Les employeurs savent que votre priorité n’est pas de construire une carrière chez eux et auront donc beaucoup moins d’exigences vous concernant. Vous avez besoin d’aide pour pouvoir décrocher le job étudiant de vos rêves ? Voici quelques conseils.

Définissez les critères de votre futur job étudiant

Sachez d’abord que certains jobs étudiants sont moins difficiles d’accès que d’autres. Si vous souhaitez être nounou par exemple, il vous suffira de consulter des sites spécialisés. Sur Momji, par exemple, vous pourrez trouver le travail de nounou idéal, qui correspondra à votre emploi du temps universitaire. Vous pourrez même participer à l’aide aux devoirs (idéal si vous préparez des études d’enseignement) ou perfectionner votre anglais ! Tout dépend de vos attentes et de la demande des parents.

Avant de vous lancer à corps perdu dans la recherche d’un job étudiant, asseyez-vous avec une feuille et un stylo pour établir vos priorités. Pour mener à bien cette étape, posez-vous les bonnes questions :

  • Avez-vous des exigences de salaire minimum ?
  • Quelle est la situation géographique qui vous serait la plus avantageuse ?
  • Souhaitez-vous un travail plutôt physique ? Manuel ? Derrière un écran ?
  • Pouvez-vous travailler de nuit ? Quel temps pouvez-vous consacrer à votre job étudiant ?
  • Pouvez-vous travailler avec des enfants ?
  • Souhaitez-vous travailler dans le même domaine que vos études ?

On vous rappelle que la priorité reste bien entendu vos études ! Ne perdez pas de vue ce point essentiel, sous peine de devoir redoubler votre année et de vous retrouver confronté, une nouvelle fois, à des problématiques pécuniaires.

Soignez votre CV et votre lettre de motivation

Malgré votre statut, il faut savoir que vous n’êtes pas le seul étudiant à rechercher un emploi ! Il faut donc que vous puissiez vous démarquer grâce à votre CV et à votre lettre de motivation. Bien entendu, cette dernière vous sera beaucoup plus utile que votre curriculum vitae. Ceci pour une bonne raison : vous n’avez pas encore eu le temps d’accumuler beaucoup d’emplois. Qu’à cela ne tienne, les employeurs seront bien au courant des raisons de votre venue et de votre statut.

Pour faire la différence, vous devrez mettre en avant votre expérience et vos compétences ! Vous n’en avez pas ? Mais si, cherchez bien ! Tours du monde, voyages, stages, garde des frères et sœurs, passions, hobbies… Tous ces éléments, qui s’apparentent à la vie quotidienne, témoignent en réalité d’une certaine autonomie, d’une capacité vous adapter et dévoilent votre personnalité.

Attention à la forme de vos documents ! Si on vous pardonnera probablement votre manque d’expérience, on risque d’être beaucoup moins indulgent concernant les fautes d’orthographe et la présentation. Votre CV et votre lettre de motivation doivent être clairs et concis, des éléments qui se jouent également sur le visuel des documents. Si vous n’avez pas de compétences graphiques, vous pouvez faire appel à votre entourage ou solliciter les services d’une plateforme de création. Ces dernières, le plus souvent gratuites, permettent de télécharger de nombreux modèles visuels de CV et de lettres de motivation.

Relancez les entreprises et déplacez-vous

Une fois vos candidatures lancées, ce n’est pas le moment de vous reposer sur vos lauriers ! Les employeurs reçoivent régulièrement des candidatures pour travailler au sein de leur entreprise, la vôtre est peut-être noyée dans la masse. Pour remonter tout en haut de la pile, contactez l’entreprise par téléphone et demandez à parler au RH ou au responsable. Vous pourrez ainsi lui demander où en est le processus de recrutement et savoir s’il est intéressé par votre dossier.

Mieux que le contact téléphonique : le rendez-vous physique. Prenez votre courage à deux mains et partez à la rencontre de votre futur employeur. Cette visite sera du plus bel effet. Elle prouvera à votre employeur que vous êtes dynamique, proactif et motivé ! Cette rencontre permettra, par ailleurs, de tisser quelques liens avec votre futur employeur.

Une pensée sur “Job étudiant : comment décrocher un emploi ?”

  1. David Conseils Freelance dit :

    Merci pour l’article !
    L’idéal c’est de travailler chez soi je pense. Puisque dans la plupart des petits jobs (pour ne pas dire tous), il faut aller dans les locaux de l’employeur ou sur la route pour le cas des livreurs de repas à domicile. Aller travailler quelque part, ça veut dire dépenser de l’argent pour le transport et passer du temps dans le métro ou la voiture. C’est aussi risquer de rentrer tard le soir et de faire de mauvaises rencontres.
    Au plaisir 😊

Répondre à David Conseils Freelance Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *